preloder
0
  • Aucun produit dans le panier.

Quand peut-on ouvrir un fonds d’archives?

Précédent Suivant
Le fonds d’archives de l’artiste Mathieu Rousseau contient des dépliants, des coupures de presse, des affiches et des prospectus d’événements organisés entre 2016 et 2018. 
Source : SHG Maria-Chapdelaine, P312 Fonds Mathieu Rousseau, artiste-peintre

 

Il est commun de croire que les archives doivent être déposées dans un fonds seulement lorsqu’elles ont atteint un certain âge. Cela explique l’abondance de documents datant du début du 20e siècle dans les sociétés d’histoire par rapport aux documents plus récents. On ne peut nier que les photographies anciennes, les cartes de l’époque et les écrits historiques captent notre curiosité plus souvent que des photographies d’un événement ayant eu lieu l’an dernier, par exemple, mais leur valeur historique est toute aussi grande.

Marcel Caya, professeur en archivistique, n’a pas tort lorsqu’il paraphrase un mot de Corneille : « aux archives bien nées, n’attend pas la valeur des années. » Par là, il souligne que l’âge des documents n’a rien à voir avec leur valeur. Dans 5, 10 ou 20 ans, il pourrait être intéressant de voir des archives des années 2018, par exemple, car nos municipalités changent à bon rythme : des commerces, des écoles, des organismes mettent la clé sous la porte, d’autres naissent, certains déménagent, bref nos institutions sont en constante évolution.

 

Le chalet de Pointe-Racine avant la série d’exercices de feux
Source : SHG Maria-Chapdelaine, P354 Fonds Nancy Gosselin Photos

 

Les années 1970 ou 1980 ne nous paraissent pas très loin aujourd’hui et pourtant tout a bien changé depuis cette période. En avez-vous gardé des souvenirs? Des photographies de lieux, d’événements, de bâtiments, de votre famille?

Il n’est pas nécessaire de laisser vos boîtes à l’abandon dans votre sous-sol ou vos photographies numériques dans l’ordinateur pour ne plus y toucher. Posez-vous ces questions : Est-ce que mes documents peuvent intéresser d’autres personnes de ma municipalité aujourd’hui ou dans quelques années? Est-ce les prochaines générations vont y attribuer une certaine valeur?

Vos documents gagnent à être partagés avec votre collectivité dès leur création. Attendre, c’est risquer leur perte, leur dispersion dans la famille, la diminution de la qualité, même la contamination (par l’humidité, les insectes, etc.).

La Société d’histoire vous offre un espace de conservation gratuit, accessible et sécurisé. Venez simplement nous présenter vos documents et nous pourrons vous répondre quant à leur possible valeur de conservation. L’acquisition d’archives est une façon de reconstituer notre patrimoine documentaire. 

Par Frédérique Fradet, archiviste-rédactrice


Sources :
Marcel Caya. « La théorie des trois âges en archivistique. En avons-nous toujours besoin? », 2004 [en ligne].

Publié le octobre 29, 2018