preloder
0
  • Aucun produit dans le panier.

Semaine nationale de généalogie : Théodule Tremblay

Précédent Suivant

Pour la Semaine nationale de la généalogie, la Société d’histoire et de généalogie Maria-Chapdelaine (SHGMC) rejoint le projet de la Fédération québécoise des sociétés de généalogie (FQSG). Du 20 au 27 novembre 2021, vous verrez de toutes parts, chez les centres d’archives participants, l’histoire d’ancêtres américains venus au Québec, soit sur le thème de cette édition 2021!

La SHG Maria-Chapdelaine a fait appel à son comité de généalogie et à ses abonnés sur la page Facebook pour proposer des idées de familles ou d’ancêtres venus des États-Unis. Dès les rébellions de 1837-1838, divers facteurs politiques, économiques et sociaux ont eu pour conséquence l’exode de plusieurs familles québécoises dans le pays voisin. L’attrait du travail était fort et le clergé redoublait d’efforts pour contrer cet exode. « Celui qui abandonne sa patrie délaisse sa foi1 », disait-il.

Voici donc les histoires de quelques ancêtres ayant quitté pour les villes industrielles du nord-est des États-Unis au cours de la période 1830 à 1940. Merci à tous nos collaborateurs pour leurs écrits!

 

Théodule Tremblay

Philomène, épouse de Théodule.    Source : Descendance de Théodule Tremblay

 

Théodule (aussi dit Arthur) Tremblay est né le 22 avril 1853 à St-Urbain (Charlevoix), fils d’Eucher (aussi dit Ludger) Tremblay et de Marie Bolduc. Théodule s’est marié, sous le prénom d’Arthur, le 11 mai 1875 à St-Georges-de-Windsor, comté Richmond en Estrie, avec Philomène Moreau, fille de Magloire Moreau et de Sophie Grenier de St-Calixte-de-Somerset.

Théodule, cultivateur, et Philomène aurait eu 13 enfants dont la naissance nous indique leur parcours :

  • Les 2 premiers enfants (Hector 1876 et George 1877) naissent à Ste-Bibiane-de-Richmond;
  • Au moins 5 autres enfants (Stanislas 1879, Emilia 1881, Elmire 1883, Alvinia 1884, et Joseph 1886) naissent à St-Louis-de-Chambord;
  • Et au moins 4 autres enfants (Marie-Louise 1888, Albert 1891, Welley 1892, Simon-Alfred 1893) naissent à Notre-Dame-du-Lac de Roberval;
  • Simon-Alfred est décédé à Roberval en janvier 1894;
  • Alice naît en octobre 1894 à St-Louis-de-Chambord;
  • Et possiblement le dernier, Didyme, naît en 1896 à Albanel (baptisé à Normandin, car l’église d’Albanel ne sera construite qu’en 1902).

Théodule avait acquis à Albanel un double lot de la Couronne par l’entremise d’un précédent acquéreur, Thomas Guay, au printemps 1894. Il serait venu travailler sur la terre ses deux plus vieux, Hector et George.

En 1903, Théodule cède un lot à son fils Hector2 qui le vendra en 1905, étant déjà établi à Chambord en 1899 (son 1er enfant y nait et plusieurs autres). George3 recevra l’autre lot et le conservera plusieurs années, mais il ira travailler aux États-Unis au moins à deux reprises. Nous avons pour indices le fait que son 1er enfant y est mort-né en 1901 et que son 5e enfant, Méridé, y naît en 1907 (à Amesbury dans le comté d’Essex au Massachusetts). Ses six autres enfant sont nés à Albanel.

Théodule aurait aussi travaillé aux États-Unis. Certains actes indiquent qu’il était tisseur ou tisserand (weaver) dans une usine de coton à Amesbury. Une partie de ses enfants y travaillaient également. Elmire et Joseph s’y sont mariés. D’autres y sont demeurés toute leur vie (Emilia, Elmire, Joseph). Au moins deux sont revenus au pays (Georges à Albanel, Alvinia à Montréal).

Acte de décès de Théodule à Amesbury, aux États-Unis, en 1906. Source : Recherches Carole Gagnon

Décès inhumation (Arthur) Théodule Tremblay, paroisse St-Louis, Chambord, co. Roberval, Qc, Can., 1906, p.18, via Ancestry.ca.

 

C’est durant son ou un de ses séjours aux USA que Théodule décède, le 14 septembre 1906, à 55 ans, d’une fièvre typhoïde causée par intoxication alimentaire (salmonelle). Selon l’acte de décès, sa maladie dura 30 jours et il est décédé à son lieu de résidence à Amesbury.

Cependant, Théodule est inhumé à St-Louis de Chambord le 18 septembre 1906, où il avait habité. Sa mère et plusieurs de ses enfants y résidaient encore. Son corps a été rapatrié par train après que le curé ait reçu la certification qu’il n’y avait aucun danger de contamination.

Une des filles de Théodule, Marie-Louise, est également décédée à Amesbury en 1909, d’une appendicite opérée, suivie de complications, fistule puis pleurésie avec épanchement. Durée de la maladie, 25 jours.

Philomène Moreau, veuve de Théodule depuis 11 ans, s’est remariée le 12 août 1917 à Albanel, avec Philippe (surnommé Paysan) Lamontagne (marchand, veuf de Célina Néron) de St-Félicien. Elle est décédée à St-Félicien le 27 avril 1929 à 74 ans.

Recherche par Daniel Gobeil et Carole Gagnon
Rédaction par Carole Gagnon, animatrice du programme Je me raconte pour la SHGMC

 


Notes :
1 Dany Côté. De la colonisation à la mondialisation, p. 28.
2 Marié le 10 avril 1899 à St-Thomas d’Aquin, Lac-Bouchette, à Délima Désgagnés, fille d’Urbain et de Delphine Pagé de St-Michel de Mistassini.
3 Marié en 1re noces le 24 octobre 1898 à Notre-Dame-du-Lac de Roberval avec Anna Hudon, fille de Louis Hudon et de Joséphine Boivin.

Références :
Divers sites de généalogie.

Publié le novembre 23, 2021